La Liberté

Vers une suppression des quarantaines

Publié le 29.01.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Covid » A Aarau, Alain Berset annonce la fin probable de la mise à l’écart des contacts de personnes infectées.

Le Conseil fédéral pourrait décider mercredi prochain d’abandonner le principe des mises en quarantaine liées au coronavirus. Alain Berset l’a annoncé hier lors d’une visite en Argovie. Il invoque la nette amélioration de la situation dans les hôpitaux.

Il y a deux semaines, la période de quarantaine a été réduite de dix jours à cinq jours. La semaine prochaine, le Conseil fédéral «va discuter d’une suppression des mises en quarantaine» des contacts de personnes infectées, a confié le ministre de la Santé aux médias réunis à Aarau.

Le gouvernement pourrait aussi transformer l’obligation actuelle du télétravail en recommandation, selon Alain Berset. Dans la matinée, le Fribourgeois s’était déplacé à la boulangerie industrielle Jowa, appartenant au géant Migros, pour se renseigner sur l’impact du variant omicron, des mises en quarantaine et du télétravail sur cette grande exploitation.

Pour justifier les probables assouplissements à venir, le conseiller fédéral a invoqué le fait que la pression a clairement baissé dans les hôpitaux, en raison de la faible dangerosité d’omicron. «Il n’y a plus de menace de surcharge», a-t-il souligné après avoir visité l’Hôpital cantonal à Aarau.

Par ailleurs, la population suisse atteint désormais dans toutes les catégories d’âge adulte un niveau d’immunisation de 90 à 96%, selon des chiffres cités par Alain Berset, «personnes vaccinées ou guéries confondues». L’immunisation des enfants et jeunes de 10 à 19 ans est de 87%. Seuls les enfants de moins de 9 ans présentent un niveau d’immunisation clairement inférieur.

La Suisse «va beaucoup bouger» ces prochains temps en matière d’assouplissement des mesures de protection contre le Covid. «C’est le moment de faire d’autres pas en avant», a dit le conseiller fédéral tout en rappelant que «sortir des mesures» était «un processus». Il n’est pas question de les lever toutes en même temps.

Le Conseil fédéral veut rester fidèle à sa «voie médiane», entre retenue et assouplissements, a commenté Alain Berset. La suppression des certificats Covid n’est donc pas encore d’actualité, car ils sont utiles en termes de sécurité, notamment dans l’organisation d’événements, et restent indispensables pour voyager à l’étranger.

La Suisse comptait hier 39 769 cas supplémentaires de Covid en 24 heures. On déplore 14 décès supplémentaires et 176 malades ont été hospitalisés. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00