La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les passagers naviguent à l’électricité

Malgré ses 90 ans bien sonnés, le Ceresio n’utilise plus qu’un moteur électrique pour fendre les eaux du lac à Lugano. © DR
Malgré ses 90 ans bien sonnés, le Ceresio n’utilise plus qu’un moteur électrique pour fendre les eaux du lac à Lugano. © DR
Partager cet article sur:
Publié le 01.12.2021

Au Tessin, la Société de navigation de Lugano prévoit une flotte entièrement verte d’ici à 2035

Andrée-Marie Dussault

Transports publics » Le cap est mis sur Lugano Centrale depuis le chantier de la Société de navigation de Lugano (SNL). Nous sommes à bord du premier bateau de ligne 100% électrique suisse, le Ceresio, construit en 1931 et pouvant transporter 240 passagers. «Pour ses 90 ans, nous lui avons offert un nouveau cœur, constitué de 6,5 tonnes de batteries, jouissant de plus de six heures d’autonomie et rechargeables en une vingtaine de minutes, prolongeant ainsi sa durée de vie», sourit le manager, l’ingénieur Gabriel Ramos, la cravate nouée sur une veste de sport.

Les poissons sont-ils contents? «Absolument. Il n’y a plus de bruit, plus de pollution, plus de fumée. Nous avons réduit les émissions de CO2 à zéro.» Le Ceresio plaît aussi aux humains. «On nous appelle pour connaître son parcours et ses horaires», a

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00