La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les hôteliers libres de fixer leurs prix

Pour les hôteliers, difficile d’éviter les plateformes de réservation en ligne, mais à quel prix? © Keystone/photo prétexte
Pour les hôteliers, difficile d’éviter les plateformes de réservation en ligne, mais à quel prix? © Keystone/photo prétexte
Partager cet article sur:
Publié le 18.11.2021

Le Conseil fédéral veut interdire les clauses qui protègent les opérateurs en ligne

Philippe Castella

Réservation sur le Net » Dans le bras de fer qu’ils mènent contre les plateformes de réservation en ligne, les hôteliers sont en passe de gagner une manche importante. Le Conseil fédéral a transmis hier au parlement un projet de modification de la loi sur la concurrence déloyale qui vise à interdire les clauses de parité tarifaire. Il s’agit là d’accords que les opérateurs en ligne, tels que Booking ou Expedia, imposent aux hôteliers afin de les empêcher de proposer sur leur propre site internet des chambres à un meilleur prix que sur la plateforme.

Peu pressé d’agir dans ce dossier, le Conseil fédéral a dû se faire tirer l’oreille par le parlement qui avait adopté une motion du conseiller aux Etats Pirmin Bischof (centre, SO) datant de 2016 déjà. En consultation, le projet a été pl

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00