La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La 5G, une question de limites

Berne entérine le dépassement des valeurs limites. Au grand dam des opposants

Les opposants à la 5G ne se désarment pas face aux autorités. © Keystone
Les opposants à la 5G ne se désarment pas face aux autorités. © Keystone

Guillaume Chillier

Publié le 22.12.2021

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Téléphonie mobile » Les uns y voient une clarification juridique, les autres un tour de passe-passe pour assouplir les valeurs limites de la 5G. En annonçant récemment une modification de l’Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI), le Conseil fédéral a provoqué l’ire des opposants à cette technologie de téléphonie mobile. Mardi, plusieurs mouvements se sont fendus d’un communiqué accusant le Conseil fédéral de «bafouer ses engagements et les droits des riverains d’antennes».

Mais qu’a donc fait le gouvernement fédéral? Suivant une publication de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) de février, il a accordé l’ORNI aux antennes 5G, dites «adaptatives». De celles qui concentrent leur rayonnement en direction d’un appareil

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00