La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Hausses très variables

Les salaires vont-ils augmenter aussi vite que l’inflation, qui se rapproche de 3%? Oui mais pas partout

Les syndicats exigent «une compensation du renchérissement et une augmentation des salaires réels». Alain Wicht - archives © La Liberté
Les syndicats exigent «une compensation du renchérissement et une augmentation des salaires réels». Alain Wicht - archives © La Liberté

Yves Genier

Publié le 19.06.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Rémunérations» Qui gagnera plus, qui gagnera moins? Telle est la question soulevée par la résurgence brutale de l’inflation sur les négociations salariales. Celles-ci ne peuvent plus ignorer le renchérissement, contrairement à la décennie passée, où celle-ci était si faible qu’elle n’entrait que marginalement dans les discussions. Mais loin d’être générale, l’adaptation dépendra de nombreux facteurs, dont le moindre ne sera pas la capacité de négociation des partenaires sociaux.

Deux logiques plaidant pour des hausses vont devoir être conciliées: d’une part, la revendication de justice salariale envers les domaines d’activité les plus sollicités durant la pandémie, comme la santé et la logistique. Ces secteurs sont traditionnellement rémunérés

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11