La Liberté

«Je suis exactement là où je voulais»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Trine Kjelstrup (à gauche) a su s’adapter à un collectif singinois déjà bien huilé. © Corinne Aeberhard
Trine Kjelstrup (à gauche) a su s’adapter à un collectif singinois déjà bien huilé. © Corinne Aeberhard
Partager cet article sur:
23.10.2020

Joueuse de Ligue des champions l’année passée, la Danoise Trine Kjelstrup a posé ses valises à Guin

Patrick Biolley

Volleyball » Trois matches et la voilà déjà avec le maillot de topscoreuse sur les épaules au moment d’affronter Schaffhouse ce soir, puis Cheseaux dimanche. Trine Kjelstrup, la nouvelle diagonale des Power Cats, a déjà fait oublier la mauvaise expérience Ralina Doshkova la saison dernière et les blessures de Danielle Harbin la saison d’avant. Ne dites cependant pas à cette Danoise de 25 ans qu’elle a fait un pas de retrait en signant en Singine, elle qui jouait la Ligue des champions la saison dernière avec la formation hongroise de Vasas Obuda. «Il ne faut pas oublier qu’en Hongrie, nous étions censées jouer la CEV (deuxième division de la Coupe d’Europe, comme Guin, ndlr), rappelle-t-elle. Nous avons eu une phase qualificative assez facile et pu intégrer les poules.»

Trine Kjelstrup s’est donc retrouvée à tutoyer les meilleures formations du continent. «Jouer les championnes d’Italie (Imoco, ndlr) et les pousser au cinquième set a été le plus beau moment de ma carrière, a

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00