La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Le début d’année est toujours assez jouissif»

Le Rallye Monte-Carlo – ici le Belge Thierry Neuville en action le 20 janvier dernier – a bien changé depuis 1991, date du premier départ d’Olivier Burri. © Keystone
Le Rallye Monte-Carlo – ici le Belge Thierry Neuville en action le 20 janvier dernier – a bien changé depuis 1991, date du premier départ d’Olivier Burri. © Keystone
Publié le 27.01.2023

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Parole d’expert

Automobilisme. «La semaine dernière, j’ai eu la chance de vivre mon 25e Rallye Monte-Carlo. La première fois que j’avais participé à l’épreuve monégasque, c’était en 1991. Cela fait bien longtemps, et bien des choses ont changé depuis. Il y a 32 ans, je m’en souviens, il y avait avec moi une vingtaine de copains qui assumaient toute l’assistance. Aujourd’hui, les équipages ne peuvent emmener que trois mécaniciens, un ingénieur, un coordinateur, deux ouvreurs et deux cuistots. Surtout, c’est la philosophie même du rallye qui a changé.

Dans les années 1990, les équipes se déplaçaient de spéciale en spéciale, à la manière d’un Tour de France cycliste. Maintenant, tout est concentré autour du port de Monaco, où tout le monde revient cha

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11