La Liberté

Hockey sur glace: Guin chute en première ligue

Battus au bout du suspense par Bellinzone (4-5 ap), les Bulls sont relégués. Après sept saisons consécutives en troisième division, les Bulls ont perdu hier soir le match à ne pas perdre.

La déception se lit sur les visages singinois. © Charly Rappo
La déception se lit sur les visages singinois. © Charly Rappo

Maxime Meyer

Publié le 06.03.2024

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Clap de fin pour Guin en My Hockey League. Après sept saisons consécutives en troisième division, les Bulls ont perdu hier soir le match à ne pas perdre. Vaincus une troisième fois par Bellinzone dans la finale des play-out, les Singinois sont relégués en première ligue. Dans une série épique où l’équipe évoluant à l’extérieur s’est imposée à chaque fois (et trois fois au-delà du temps réglementaire), les Tessinois ont fait la différence à la 73e minute (4-5 ap). Ils remportent ainsi la série 3-2.

La séquence de jeu amenant le but décisif fera à coup sûr reparler d’elle en Singine. La décision arbitrale s’est avérée pour le moins litigieuse. Explication: l’horloge indique encore 7’30 à jouer dans le temps supplémentaire et une situation confuse se produit devant le portier des Bulls. Cage déplacée, sauvetage sur la ligne, puck peut-être bloqué et finalement… un penalty dicté par l’arbitre! Après les vives protestations singinoises, Cortiana, sous les sifflets du public, n’a pas laissé passer l’aubaine et a transformé la sentence.

Renfort de poids

Kirill Starkov, le coach de Guin, peine à avaler la couleuvre: «C’est triste que la décision se fasse sur un penalty, en prolongation qui plus est. Le puck est sauvé sur la ligne, personne n’est tombé. C’est dur. Et ce n’est jamais bon quand l’arbitre décide de l’issue de la rencontre.»

«C’est triste que la décision se fasse sur un penalty»
Kirill Starkov

Les Tessinois, qui n’avaient remporté que 2(!) rencontres sur 32 en saison régulière, s’en sortent donc in extremis. Sauf que l’équipe affrontée par Guin lors de cette finale de play-out avait changé. «Ce n’est pas l’équipe que nous avons affrontée durant la saison, regrette le coach singinois. Ils ont notamment pu compter sur le renfort du capitaine de l’équipe de Swiss League (Michael Pastori, ndlr). Si nous avions enrôlé Maxime et Arnaud Montandon de Sierre, l’issue aurait certainement été différente aussi.» Les visiteurs ont pu compter sur le renfort de Vitaly Lakhmatov (42 ans), Patrick Incir et consorts car leur équipe fait partie de la même organisation que les Bellinzona Rockets, évoluant en deuxième division. «Ils avaient beaucoup de nouveaux joueurs et ainsi bien plus d’énergie que nous. Je ne trouve pas que c’est très correct», regrette, amer Kirill Starkov.

Issue positive?

A noter enfin que la relégation sportive des Bulls pourrait encore être reconsidérée dans les semaines à venir. Dans le camp singinois, une issue positive est espérée. Notamment parce que la promotion de Coire en Swiss League est actée. «Personne ne sait vraiment ce qui va se passer avec les différentes promotions et relégations», lâche à ce propos Kirill Starkov. Affaire à suivre.

Si l’entraîneur singinois compte bien rester en Singine, l’avenir du club est donc incertain. Sportivement, d’une part, mais aussi dans les coulisses. Un président est toujours recherché.

Guin - Bellinzone 4-5 ap (2-2 1-1 1-1 0-1)

Sense-See: 545 spectateurs. Arbitres: Fritschi, Palmisano et Frutschi.

Guin: Zaugg; Buillard, Mroczek; Perrenoud, Clavien; Boukamel, Riesen; Maillard, Moret, Knutti; Schorderet, Leva, Prevost; Chassot, Vezzoli, Heughebaert; Raemy, Dey, Gauch. Entraîneur: Kirill Starkov.

Bellinzone: Canepa; Mini, Pastori; Meroni, Biasca; Montandon, Tedoldi; Juri, Lakhmatov, Guidotti; Impose, Cortiana, Incir; Franzoni, Knörr, Marchetti; Franco, Ermani. Entraîneur: Nicola Pini.

Notes: Temps mort demandé par Guin (12’31) et Bellinzone (58’13), qui joue ensuite sans gardien.

Pénalités: 5 x 2’ + 2 x 20' (Bulliard, Raemy) contre Guin, 5 x 2’ contre Bellinzone.

Buts: 4’53 Guidotti 0-1, 6’05 Perrenoud (Knutti) 1-1, 11'28 Franzoni (Tedoldi, Marchetti) 1-2, 12'31 Maillard (Buillard, Moret) 2-2, 26'18 Leva (Zaugg, Chassot) 3-2 (à 4 contre 5!), 30’00 Cortiana (Tedoldi) 3-3, 52'19 Schorderet 4-3, 58'29 Guidotti (Pastori) 4-4, 72'30 Cortiana 4-5 (penalty).

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11