La Liberté

Remo Freuler, l’oublié de Russie, a fait sa place

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Remo Freuler, l’oublié de Russie, a fait sa place © Keystone
Remo Freuler, l’oublié de Russie, a fait sa place © Keystone
Partager cet article sur:
15.06.2021

En Italie depuis cinq ans, Remo Freuler est devenu un pilier de l’Atalanta, troisième du championnat

Patrick Biolley

Football » Remo Freuler en avait gros sur le cœur au moment de rejoindre l’équipe de Suisse il y a trois semaines. Ses souvenirs du mondial 2018 étaient apparemment encore très présents et surtout douloureux. Alors qu’il brillait déjà avec l’Atalanta, le Glaronais n’avait que peu goûté au fait de n’avoir jamais quitté le banc en Russie. «Ce n’était pas facile d’avoir été avec l’équipe tout du long et ne pas avoir eu droit à une seule minute de jeu, admet Remo Freuler. Depuis 2018, j’ai grandi, je n’ai pas arrêté de travailler et je continue à le faire. C’est important pour moi.»

Le boulot a payé puisque la Gazzetta dello Sport (quotidien sportif de référence en Italie) l’a classé dixième des meilleurs joueurs de Serie A. Derri&eg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00