La Liberté

Le suspense ne fait pas le bonheur

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Vainqueur de l’OL de Memphis Depay (à gauche) la semaine passée, Lille reste en bonne position pour devenir champion de France. © Keystone
Vainqueur de l’OL de Memphis Depay (à gauche) la semaine passée, Lille reste en bonne position pour devenir champion de France. © Keystone
Partager cet article sur:
01.05.2021

Malgré une fin de championnat passionnante, la ligue 1 ne suscite pas l’intérêt des diffuseurs. Pourquoi?

Pierre Schouwey

France » Lille: 73 points. Paris: 72. Monaco: 71. Lyon: 67. Rarement le titre de champion de France n’aura été convoité par autant de prétendants aussi longtemps. Seulement contestée par Montpellier (2012) et Monaco (2017), la suprématie du PSG version qatarie a eu pour effet de régulièrement tuer le suspense dans l’œuf ces dix dernières années. Attendue après un dernier week-end aussi riche en buts (38, un record depuis 2008) qu’en rebondissements, la 35e journée propose une dernière affiche entre cadors, demain à 21 h. Décroché, l’Olympique lyonnais se déplace dans la Principauté avec l’obligation de s’y imposer pour conserver un minuscule espoir de soulever un trophée qui se refuse à lui depuis 13 ans.

Quatre candidats au coude à coude à quatre journées de la fin et du suspense à tous les niveaux: la ligue 1 serait-elle en passe de devenir aussi attractive qu’elle s’imaginait l’être lorsque Neymar avait rejoint la capitale à l’été 2017 contre un chèque de 222 millions d’e

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00