La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Le 4, symbole de fierté et de regret»

Publié le 11.03.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Parole d’expert

Ski alpin. «La fin de la saison approche. Même si elle n’est pas terminée et que j’espère encore monter sur un podium, elle aura été marquée par le chiffre 4. Le 4, symbole de fierté et de regret. A Adelboden, j’ai fini 4e. C’est ma plus grande fierté de la saison. C’était à la maison, devant une foule en délire sur un géant mythique. Avant ce géant, j’avais pris quelques décisions qui avaient porté leurs fruits, dont celle de changer de plaque de ski par rapport à la course précédente à Alta Badia.

Aux JO de Pékin, j’ai aussi fini 4e. Mais là, ce n’était pas vraiment une fierté. Terminer 4e d’un combiné olympique est plutôt un regret. Dans une carrière, on ne sait jamais à combien de reprises on pourra se battre pour une médaille. C’est la loi du sport, on doit l’accepter. De la même manière qu’il faut accepter de vivre la meilleure saison de sa carrière à… 30 ans.

Ces derniers jours, je me suis demandé pourquoi ça arrivait maintenant. En y réfléchissant,

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00