La Liberté

Petite nation mais costaude

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Dimanche à Calgary, Silvana Tirinzoni, Alina Pätz, Melanie Barbezat et Esther Neuenschwander (de g. à dr.) ont apporté au curling féminin suisse le 8e titre mondial de son histoire. © Keystone
Dimanche à Calgary, Silvana Tirinzoni, Alina Pätz, Melanie Barbezat et Esther Neuenschwander (de g. à dr.) ont apporté au curling féminin suisse le 8e titre mondial de son histoire. © Keystone
Partager cet article sur:
11.05.2021

Le curling féminin suisse domine presque sans partage à l’échelon mondial. Histoire d’une réussite

Pascal Dupasquier

Curling » La Suisse et ses quelque huit millions et demi d’habitants. La Russie et ses quelque 143 millions et demi d’habitants. Au royaume de la statistique, et du sport en ce qui nous concerne, le déséquilibre est patent. Et pourtant, dimanche en finale des championnats du monde à Calgary, le curling féminin helvétique a ajouté une nouvelle ligne à son palmarès en dominant la Russie 4-2.

Formé de la skip Silvana Tirinzoni, Melanie Barbezat, Esther Neuenschwander et Alina Pätz, le quatuor du CC Aarau a ainsi confirmé son titre acquis deux ans plus tôt au Danemark. Surtout, il a offert à la Suisse le huitième sacre féminin mondial de son histoire, le sixième sur les neuf dernières éditions. Et avec la manière s’il vous plaît! Les Argoviennes n’ont-elles pas réduit la concurrence en charpie en remportant… 14 de leurs 15 matches disputés au Canada? «Nous sommes encore plus fortes que lors de notre titre à Silkeborg», assure Alina Pätz en conférence de presse virtuelle sur Zoom

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00