La Liberté

Du public, mais pas de cris

Partager cet article sur:
26.02.2021

Tokyo 2020 » Des spectateurs pourront voir passer la flamme olympique, mais les acclamations seront interdites.

Des spectateurs seront autorisés à s’aligner sur le parcours lorsque la flamme olympique commencera son relais à travers le Japon le mois prochain. Mais les acclamations seront strictement interdites, ont annoncé hier les organisateurs. Malgré les inquiétudes persistantes pour les Jeux, les organisateurs affirment que l’événement pourra avoir lieu et que le relais de la flamme sera lancé comme prévu le 25 mars. Cependant, «la situation de l’infection variera d’une région à l’autre, nous devons en tenir compte et il sera très important d’avoir une approche méticuleuse», a déclaré la présidente de Tokyo 2020, Seiko Hashimoto.

«Nous voulons obtenir la compréhension des gens dans chaque région et connecter le pays tout entier sous le concept du relais de la flamme «l’espoir éclaire notre chemin», a poursuivi Seiko Hashimoto. Le relais partira d’un site symbolique à Fukushima, soulignant le rôle de Tokyo 2020 comme «Jeux olympiques de la reconstruction», un hommage aux efforts de réhabilitation dix ans après le séisme, le tsunami meurtrier et la catastrophe nucléaire de 2011.

Les spectateurs seront autorisés à regarder passer la flamme, mais devront porter des masques, éviter la foule et n’assister qu’à certains segments du relais près de chez eux. «Ils doivent soutenir par des applaudissements ou en utilisant des choses distribuées plutôt qu’en criant ou en acclamant», avertissent des directives. La distanciation sociale s’imposera: «Les segments individuels du relais seront suspendus s’il y a un risque d’encombrement.» ats

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00