La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Lacunes dans la promotion de la santé

Publié le 22.09.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Cour des comptes » Vaud doit faire mieux avec les jeunes, au niveau de l’obésité notamment.

Un enfant sur six est en surpoids ou obèse en Suisse et cette tendance tend à augmenter. Un tel constat doit alarmer à bien des égards puisque ces maux persistent souvent à l’âge adulte. Mais lorsque la Cour des comptes vaudoise s’inquiète de la promotion d’une alimentation équilibrée et de l’activité physique auprès des jeunes, elle doit citer la situation en Suisse et non pas dans son propre canton.

Pour une raison simple, comme elle l’a expliqué hier: la Direction générale de la santé (DGS) qui chapeaute ce domaine n’a que des données «incomplètes, ne connaît que partiellement l’étendue de la problématique du surpoids et de l’obésité chez les enfants. Elle n’a pas non plus de vue globale sur les dépenses consacrées aux différentes thématiques de promotion.»

L’analyse de la Cour des comptes fait donc sursauter, voire inquiète, surtout si l’on se rappelle que la promotion

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11