La Liberté

La stratégie vélo attaquée

Publié le 06.10.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Parlement » La stratégie vélo du canton de Vaud a, une nouvelle fois, longtemps accaparé le Grand Conseil. Lors du deuxième débat cette semaine, la droite a tenté en vain de modifier le projet initial du Conseil d’Etat. Via un amendement, Jean-Luc Bezençon a demandé d’enlever 1,8 million de francs à un projet de décret de 28,6 millions, destinés à financer des études en vue notamment de l’aménagement du réseau cyclable cantonal.

Le député PLR s’en est pris précisément aux dix postes (équivalents plein-temps), essentiellement des ingénieurs, qui seront créés au sein d’un centre de compétences vélo à la Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR). Selon lui, huit postes seraient suffisants pour réaliser ces études, ajoutant que l’Etat de Vaud avait toujours tendance à «viser très haut» lorsqu’il s’agit de créer des postes. «On pourrait arriver au même résultat en visant plus bas», a-t-il assuré.

La gauche a critiqué une «taquinerie», une volonté de la droite de «mettre son grain de sel» et «d’amputer» un projet en supprimant deux postes «sortis du chapeau».

De son côté, la ministre Nuria Gorrite (ps) a demandé aux députés de «faire confiance au calibrage» prévu par la DGMR pour ce futur centre de compétence vélo. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11