La Liberté

«Ce projet va permettre au tourisme fribourgeois d’entrer dans une nouvelle dimension»

En réflexion depuis plusieurs années et tenue secrète jusqu’à présent, la réalisation d’un parc à thème d’envergure suscite l’enthousiasme en Gruyère et dans le canton.

Le projet prévoit l'extension de la Maison Cailler pour un montant de 80 millions de francs dans un premier temps. © Alain Wicht
Le projet prévoit l'extension de la Maison Cailler pour un montant de 80 millions de francs dans un premier temps. © Alain Wicht

Claire Pasquier

Publié le 26.01.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

«Il s’agit d’une opportunité à saisir pour la pérennité de l’usine et de la région en général», partage Claude Cretton, syndic de la commune de Broc où se situe déjà la Maison Cailler.

«Ce projet va permettre au tourisme fribourgeois d’entrer dans une nouvelle dimension. La Maison Cailler avait déjà permis à l’ensemble du canton de changer de catégorie grâce au nombre important de visiteurs», indique Pierre-Alain Morard, directeur de l’Union fribourgeoise du Tourisme (UFT). Par ailleurs, selon le professionnel du tourisme, le parc à thème va permettre de booster l’hébergement hôtelier et motiver les porteurs de futurs projets d’hébergement en Gruyère.

Président du Conseil d’Etat et directeur de l’économie et du tourisme, Olivier Curty a pris part aux discussions qui ont accompagné la genèse du projet depuis quatre ans. Il se réjouit de la mise en œuvre du parc qui portera la région en «capitale des délices». Et de souligner l’importance d’intégrer la population dans l’aventure: «Pour que ce projet soit porté par la population, il devra être exemplaire en termes de mobilité, de durabilité, de respect de la biodiversité et de son intégration dans le paysage gruérien.»

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00