La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Libérer les semences des impuretés sans chimie

La start-up Viridhys Technologies mise sur un traitement physique sans recourir à de la chimie

Frédéric Haase va implanter sa start-up dans l’ancien laboratoire de recherche de Tetra Pak, à Romont. © Alain Wicht
Frédéric Haase va implanter sa start-up dans l’ancien laboratoire de recherche de Tetra Pak, à Romont. © Alain Wicht

Thibaud Guisan

Publié le 11.12.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Agriculture» Une nouvelle méthode pour hygiéniser les semences sans traitement chimique avant leur mise en terre. C’est le pari de la start-up Viridhys Technologies Sàrl. Fondée il y a quelques mois dans le canton de Fribourg, la jeune société s’apprête à emménager à Romont. Dans la zone industrielle de la Maillarde, elle investira l’ancien laboratoire de recherche de Tetra Pak, où elle occupera une surface d’environ 400 m2.

C’est dans ces locaux que Viridhys entend concevoir une installation pilote capable de traiter 200 kg de semences à l’heure. En cas de succès, la start-up a prévu de passer à la vitesse supérieure, en construisant un équipement pouvant traiter une tonne à l’heure. «Dans l’agriculture conventionnelle, les semences sont aujourd’hui enrobées de pesticides et de

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11