La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une myocardite comme séquelle

Christophe Monney, médecin cantonal adjoint, rappelle que le Moderna se conserve plus facilement que le Pfizer. Raison pour laquelle il a été utilisé par les équipes mobiles dans les écoles du secondaire 2. © Alain Wicht
Christophe Monney, médecin cantonal adjoint, rappelle que le Moderna se conserve plus facilement que le Pfizer. Raison pour laquelle il a été utilisé par les équipes mobiles dans les écoles du secondaire 2. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
Publié le 09.11.2021

Le vaccin Moderna a été injecté à des élèves du secondaire 2. Une jeune fille souffre du cœur

Stéphanie Buchs

Vaccination » Agée de 15 ans, Thaîs souffre d’une myocardite en lien avec l’administration du vaccin Moderna. «J’ai voulu me faire vacciner pour montrer l’exemple aux adultes qui ne veulent pas le faire. J’ai aussi eu envie de ne pas être bloquée dans mes activités. Car dès 16 ans, on ne peut plus rien faire si on n’est pas vacciné. Au final, je l’ai aussi fait pour ma maman qui est une personne à risque.» Thaîs est très claire avec son choix. Elle affirme même: «Je ne regrette pas de m’être fait vacciner.» Elle se demande seulement pourquoi c’est le vaccin Moderna qui lui a été administré, puisque ce dernier semblerait présenter davantage de risques de développer une inflammation du muscle cardiaque.

Ce vaccin lui a été injecté dans le cadre d’une ca

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00