La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les transporteurs doivent négocier

La flambée actuelle du prix du diesel contraint les acteurs de la chaîne logistique à revoir leurs contrats

Swiss Car Barras consomme près d’un million de litres de diesel par année, pour une cinquantaine de camions et utilitaires. © Charly Rappo
Swiss Car Barras consomme près d’un million de litres de diesel par année, pour une cinquantaine de camions et utilitaires. © Charly Rappo

Stéphane Sanchez

Publié le 09.03.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Carburants » Le prix des carburants n’affole pas seulement les totems des stations-service. Ils touchent aussi de plein fouet la chaîne logistique. Mardi, le directeur de l’entreprise de transport Emil Egger Romandie a fait l’emplette de 30’000 litres de diesel, soit à peine la consommation hebdomadaire de sa flotte. Le prix: 2 fr. 05 par litre, hors TVA. «Cela fait seize ans que j’achète du carburant, et je n’ai jamais vu ce prix-là! s’exclame Eric Collomb. Entre le prix moyen d’achat de l’an dernier, et celui que j’ai payé ce mardi, l’augmentation est de 70 centimes par litre.» Seule solution: répercuter cette hausse brutale sur la clientèle. Tous les transporteurs du canton contactés par La Liberté ont déjà ou vont commencer à renégocier certaines factures.

25%

de hausse du prix du carbu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11