La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le château d’Attalens sera l’écrin de la marque de maroquinerie Ferronato

Propriétaire du site, Sandro Ferronato le dédie au développement d’une gamme de maroquinerie spéciale

Pour Sandro Ferronato et sa fille Alessia, directrice de Ferronato, le prestige du lieu fera écho à celui des accessoires et des vêtements Ferronato. © Corinne Aeberhard
Pour Sandro Ferronato et sa fille Alessia, directrice de Ferronato, le prestige du lieu fera écho à celui des accessoires et des vêtements Ferronato. © Corinne Aeberhard

Stéphane Sanchez

Publié le 29.05.2023

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Attalens » Sandro Ferronato, le nouveau propriétaire du château d’Attalens, est d’ordinaire plutôt discret. Petit-fils d’immigré vénitien, l’entrepreneur de 63 ans aurait pourtant de quoi se vanter. Il a porté un savoir-faire familial – le ponçage et le polissage de la pierre – au rang de technologie de pointe. Et son groupe, KGS Diamond, à Châtel-Saint-Denis, emploie plus de 500 collaborateurs de par le monde. Mais une nouvelle aventure, la création de la marque Ferronato, incite le stratège et sa fille Alessia, 30 ans, à monter aux créneaux. Et le château d’Attalens est une pièce de leur plan.

«En 1970, mon père Natale a subi un grave accident de voiture. Ma mère Maryse a repris la direction de l’entreprise familiale, qui se trouvait près de Zurich», explique Sandro Ferronato. «J

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11