La Liberté

Lac pas si noir de monde

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le sable du Sahara a donné une teinte sépia au panorama entourant le lac gelé. Hormis les skieurs, ce sont surtout les randonneurs qui se sont rendus dans la station singinoise. © Lib/Charly Rappo
Le sable du Sahara a donné une teinte sépia au panorama entourant le lac gelé. Hormis les skieurs, ce sont surtout les randonneurs qui se sont rendus dans la station singinoise. © Lib/Charly Rappo
Le sable du Sahara a donné une teinte sépia au panorama entourant le lac gelé. Hormis les skieurs, ce sont surtout les randonneurs qui se sont rendus dans la station singinoise. © Lib/Charly Rappo
Le sable du Sahara a donné une teinte sépia au panorama entourant le lac gelé. Hormis les skieurs, ce sont surtout les randonneurs qui se sont rendus dans la station singinoise. © Lib/Charly Rappo
Partager cet article sur:
08.02.2021

Le manque de neige a préservé la station d’un trop-plein de visiteurs

Charles Grandjean

Plein air » Un astre pâlot a toutes les peines du monde à percer un voile nuageux au rendu légèrement sépia. «Le ciel a toujours cette luminosité ici? Toutes nos photos sont jaunes», s’interrogent Laura Negro et Loredana Cotting, devant l’étrange spectacle.

Pour ces deux amies de la région lausannoise, cette escapade au Lac-Noir a revêtu samedi une teinte d’exotisme. Comme elles, d’autres badauds se sont laissé surprendre par ce phénomène météorologique causé par du sable en provenance du Sahara. Davantage réputé pour son désert de glace, le Lac-Noir a certes accueilli bon nombre de visiteurs. Il n’a cependant pas été victime d’une trop forte affluence, comme il y a deux semaines. Les autorités étaient alors intervenues pour fermer les routes d’accès &agrav

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00