La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Quand Dieu se glisse dans les défilés

Du christianisme à l’islam, codes et décorum religieux se faufilent jusqu’à la haute couture

Stéphane Rolland Haute Couture (2022/2023). Une référence religieuse à peine voilée… © Keystone
Stéphane Rolland Haute Couture (2022/2023). Une référence religieuse à peine voilée… © Keystone

Lucas Vuilleumier, Protestinfo

Publié le 30.07.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Mode et religions (1) » De la robe au hijab, du bouddha de salon à la croix tatouée, les références à la religion sont omniprésentes dans la mode. Une série d’été qui montre combien les créateurs brodent sur le monde spirituel.

«Les religions en haute couture? On n’en est parti sorti!» s’amuse le journaliste de mode documentariste parisien Loïc Prigent. Ex-chouchou de Karl Lagerfeld – qui lui a accordé nombre d’entretiens filmés que prisent tous les «modeux» qui se respectent – il en aurait d’ailleurs presque marre, de ces références au sacré dans la mode. «Il y a tellement de choses à piocher partout, d’influences à s’approprier», s’insurge-t-il doucement avant d’assurer que la tentation religieuse a de tout temps traversé la haute cou

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11