La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Médias sociaux, le règne du complot

YouTube conforte ses utilisateurs dans leurs croyances aux théories du complot. © AdobeStock
YouTube conforte ses utilisateurs dans leurs croyances aux théories du complot. © AdobeStock
Partager cet article sur:
Publié le 03.12.2021

Toutes les plateformes ne sont pas égales: YouTube nourrit particulièrement les croyances au complotisme

Jochen Tempelmann

Etude » Aujourd’hui, plus de 80% de la population suisse utilise les médias sociaux. Et c’est ainsi que nous nous exposons à d’innombrables informations, qui n’existent pas sous cette forme dans les médias classiques. Comme les auteurs des contributions aux médias sociaux accordent parfois peu d’importance aux faits, le terrain est propice à faire germer les théories du complot. Mais le rôle de la plateforme est loin d’être neutre: toutes les plateformes ne contribuent pas de la même façon à la propagation des théories du complot. C’est la conclusion d’une nouvelle étude d’un groupe de recherche européen, publiée dans la revue Sage Journals.

Avant toute chose, une bonne nouvelle: par comparaison avec le reste de l’Europe, les théories du complot sont moins présentes en Suisse que dans d’

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00