La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le patriotisme qui sent le sapin

La guerre se glisse jusque dans le sapin, avec des décorations fort martiales et des jeux destinés aux enfants. © Charly Rappo
La guerre se glisse jusque dans le sapin, avec des décorations fort martiales et des jeux destinés aux enfants. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
Publié le 01.12.2021

Avec Noël pour la patrie, le château de Gruyères montre la fête lors des conflits du XIX et XXe siècles

Texte: Tamara Bongard - Photos: Charly Rappo

Exposition » Il y a la sobriété suisse, faite de boules en carton et de petites églises blanches. En face, l’explosion de bannières étoilées, de décorations brillantes et même d’un petit colt montre une Amérique flamboyante. Cette différence ne doit pas qu’aux clichés sur nos caractères. Ces sapins de Noël historiques datent de la Deuxième Guerre mondiale. Notre pays, bien que neutre, se trouvait géographiquement au cœur de l’Europe déchirée par le conflit. Le verre, comme bien d’autres matériaux, était réservé à l’armée. Beaucoup de foyers fabriquaient eux-mêmes leurs ornements. Tandis qu’outre-Atlantique, malgré l’entrée en guerre des USA, le pays ne connaissait pas de pénuries. Et le pistolet accroché aux branches de ce sapin d&rsq

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00