La Liberté

Paul, ce Suisse qui vient d’ailleurs

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Paul Attallah, chez lui, à Marly. «J’ai été très vite intégré en Suisse mais j’ai refusé d’être assimilé. Je fais une différence entre les deux», explique-t-il. © Alain Wicht
Paul Attallah, chez lui, à Marly. «J’ai été très vite intégré en Suisse mais j’ai refusé d’être assimilé. Je fais une différence entre les deux», explique-t-il. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
26.09.2021

Educateur retraité, Paul Attallah est arrivé du Liban il y a 37 ans. Rencontre avec un joyeux collectionneur

Stéphanie Schroeter

Marly » On pourrait y passer des heures. D’abord à regarder. Dans sa maison, à Marly, ses collections s’affichent partout. Ici, ce sont des centaines de petites bouteilles. Là, des petits verres pour les grandes soifs d’après repas. L’un d’entre eux est en forme de minicaquelon à fondue. Original. Il fallait y penser! Mais où a-t-il bien pu dénicher tout cela? Il rit, nous aussi. Et puis, une fois les yeux rassasiés, il faut passer aux oreilles.

L’écouter raconter son parcours, ses multiples engagements vous fait presque regretter qu’il n’y ait pas assez d’heures dans une journée ni de pages dans un journal. Né à Damas, Paul Attallah s’est installé en Suisse il y a plus de trente ans. Educateur aujourd’hui à la retraite, il occupe son temps à diverses causes sociales mais aussi culinaires. Un d&eac

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00