La Liberté

I have a stream

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Motel Campo et festival Antigel diffusent des concerts via Facebook sous le nom de Grand Central Stream. © Grand Central Stream
Le Motel Campo et festival Antigel diffusent des concerts via Facebook sous le nom de Grand Central Stream. © Grand Central Stream
Partager cet article sur:
12.02.2021

Depuis bientôt une année, l’art se vit principalement en solitaire et via les écrans. Mais pourquoi les institutions culturelles streament-elles? Et pour qui? Petit tour d’horizon

Tamara Bongard

Musique » «Le streaming ne nous rapporte rien, c’est du bénévolat, mais nous avions la volonté de continuer à exister et de poursuivre notre activité pour ne pas perdre la flamme. Si nous n’avions pas travaillé pendant une année, nous n’aurions plus du tout été à jour», constate Nicolas Oggier, codirecteur du Motel Campo, qui collabore actuellement avec Antigel. «Nous avons lancé le streaming il y a un an lors du semi-confinement, pour garder le lien avec le public et avec les artistes qui n’ont plus la possibilité de jouer.» En raison de la pandémie, le club carougeois n’a pu offrir depuis mars 2020 que quelques soirées en présentiel, en juillet. La transmission d’événements artistiques à la radio, à la télévision ou sur internet n’est pas neuve. Mais elle

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00