La Liberté

Un parti obsédé par sa survie

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le président chinois Xi Jinping a présidé lundi au stade national de Pékin un spectacle grandiose célébrant le centenaire du Parti communiste chinois. © Keystone
Le président chinois Xi Jinping a présidé lundi au stade national de Pékin un spectacle grandiose célébrant le centenaire du Parti communiste chinois. © Keystone
Partager cet article sur:
29.06.2021

Le Parti communiste chinois a su s’adapter pour survivre et fêter ses 100 ans le 1er juillet. Fragile, il est en quête de légitimité. Le manque de cohésion en son sein reste la principale menace, selon Antoine Bondaz

Thierry Jacolet

Chine » Le Parti communiste chinois (PCC) a tout de l’anachronisme en ce XXIe siècle. Ce régime à l’idéologie d’un autre temps a résisté à toutes les déflagrations: chute de l’empire soviétique, crises économiques, pandémie de Covid-19… L’Etat-parti a pourtant su s’adapter pour survivre, quitte à verser dans l’autoritarisme pour régner sans partage et sans état d’âme sur la destinée du pays et de ses habitants depuis 70 ans. Il fête le 1er juillet son centième anniversaire en grande pompe. Décryptage par Antoine Bondaz, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) et enseignant à Sciences Po Paris, spécialiste de l’Asie,.

«Le parti a su s’adapter aux évolution

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00