La Liberté

Trump parti, le pétrole tremble

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Ces tuyaux sont entreposés près de Dorchester, au Nebraska et attendent d’être utilisés dans le chantier de l’oléoduc désormais bloqué. © Keystone
Ces tuyaux sont entreposés près de Dorchester, au Nebraska et attendent d’être utilisés dans le chantier de l’oléoduc désormais bloqué. © Keystone
Partager cet article sur:
01.03.2021

Le climat est une priorité de Joe Biden. Sa décision de bloquer un projet d’oléoduc en est le symbole

Kessava Packiry, New York

Etats-Unis » Voilà plus d’un mois que Neal Crabtree est sans travail. Ce quadragénaire de l’Arkansas était engagé sur le chantier Keystone XL, dans l’Etat du Nebraska. Mais ce projet d’oléoduc est bloqué depuis le 20 janvier, à la suite d’un décret présidentiel. Neal Crabtree n’est pas seul dans son cas.

Dès son premier jour en fonction, Joe Biden a en effet décidé de frapper fort en rappelant que les Etats-Unis allaient désormais faire de la défense de l’environnement l’une de leurs priorités. Et se passer peu à peu du pétrole. Au grand dam de Neal Crabtree: «Cela fait 25 ans que je travaille sur les pipelines. Au cours des dix dernières années, ça marchait plutôt bien: je passais d’un job à l’autre sans problème. Mais depuis l’arriv&eac

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00