La Liberté

Les exportations au sommet

Publié le 28.01.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Suisse » Les exportations ont dépassé leur niveau d’avant-crise. Les Etats-Unis deviennent le premier client de la Suisse, avant l’Allemagne.

La Suisse a connu une année faste en termes d’exportations, qui ont bondi en 2021 de 15,2% à 259,50 milliards de francs. Ce niveau est qualifié de record par l’Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières (Ofdf) et intervient après une baisse «historique» en 2020, pandémie de Covid-19 oblige.

La Suisse a retrouvé un volume de livraisons d’avant-crise. Les exportations avaient atteint 242,34 milliards en 2019, selon les indications fournies hier par l’Ofdf.

Les produits chimiques et pharmaceutiques restent très largement les principaux contributeurs aux exportations helvétiques l’année dernière, à hauteur de 130,87 milliards de francs. Ce groupe a porté la reprise enregistrée en 2021 grâce à une croissance de 12,4%, soutenue par les produits immunologiques (+24%).

L’horlogerie n’est pas en reste, le chiffre d’affaires réalisé par le secteur à l’étranger s’est étoffé d’un tiers pour atteindre 22,30 milliards de francs, à en croire les statistiques des douanes suisses. Ce niveau reste inférieur à celui de 2019. La pandémie avait provoqué une chute de quelque 22% des exportations horlogères en 2020.

A noter qu’avec 47 milliards de francs de produits suisses importés en 2021, les Etats-Unis détrônent l’Allemagne de son rang de premier débouché d’exportations. C’est une première depuis 1954. Deux secteurs en particulier ont contribué à ce changement historique. La chimie et la pharma, qui ont vu leurs envois progresser de 16% vers les Etats-Unis, contre une hausse de 4% vers l’Allemagne. ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00