La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le prix de la crise

Le prix de la crise
Le prix de la crise
Partager cet article sur:
Publié le 05.11.2021

Credit Suisse paye cher ses excès mais cherche à corriger ses erreurs et à se redresser

Yves Genier

Banque » Entre février et avril, Credit Suisse (CS) avait choqué la Suisse et le monde par la révélation de deux scandales de première ampleur qui ont entraîné des milliards de francs de pertes financières pour ses clients autant que pour elle-même. Le premier était l’effondrement de Greensill Capital, à Londres, dans lequel la grande banque avait placé quelque 10 milliards de francs de ses gros clients. Quelques semaines plus tard s’écroulait un fonds spéculatif new-yorkais, Archegos Capital Management, à qui CS avait avancé quelque 5,5 milliards de francs. Tous deux faisaient suite à une longue série de coûteux accidents de parcours ces dernières années.

Confrontée à une considérable perte de réputation, la banque de la Paradeplatz, à Zurich, devait impérativement montr

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00