La Liberté

Bientôt une pénurie d'électricité en Suisse?

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Michael Wider voit à court terme un déplacement du turbinage d’octobre-novembre à févier, mars et avril de manière à pallier à un manque futur. Mais cela va coûter cher. © DR
Michael Wider voit à court terme un déplacement du turbinage d’octobre-novembre à févier, mars et avril de manière à pallier à un manque futur. Mais cela va coûter cher. © DR
Partager cet article sur:
18.10.2021

Président des entreprises électriques suisses, Michael Wider plaide l’anticipation pour parer aux pénuries

Pierre-André Sieber

Electricité » En raison de l’absence d’accord sur l’électricité avec l’Union européenne (UE), faut-il redouter une pénurie en Suisse? Hier, la NZZ am Sonntag dévoilait l’envoi de brochures à 30’000 entreprises du pays. Le message n’est pas rassurant: en cas de crise, l’électricité pourrait être rationnée par le Conseil fédéral, également pour les ménages privés. Pour faire face, la construction de 2000 petites centrales à gaz est même envisagée. Joue-t-on à se faire peur? Interview de Michael Wider, président de l’Association des entreprises électriques suisses (ASE) et membre de la direction d’Alpiq.

Annoncer un possible rationnement de l’électricité en Suisse, n’est-ce pas trop alarmiste?

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00