La Liberté

Une saison toujours plus courte

Nina Pittet, 16 ans, Vuisternens-devant-Romont

Publié le 08.03.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Je vais skier régulièrement durant l’hiver et j’ai eu le malheur de constater que les stations en basse altitude étaient toutes fermées avant le mois de mars dans le canton de Fribourg. Je me suis rendue au Jaun dernièrement et j’ai constaté qu’une seule piste artificielle était ouverte, qui se descendait en deux minutes. Les stations de basse altitude ont dû fermer leur domaine skiable, ce qui oblige les gens qui veulent skier à aller en haute altitude. Ces stations-là sont plus loin, plus chères, car la nourriture doit être montée plus haut et, pour une personne habitant dans la Glâne, les stations ouvertes sont à environ deux heures de trajet.

De plus, s’il n’y a plus de station ouverte, il y a moins, voire plus du tout de skieurs, moins de personnes qui achètent ou louent des équipements de ski et donc des commerçants de matériel de ski qui se retrouvent sans travail. Tout ça pour vous dire de faire attention au climat. La neige commence à manquer dans les stations de basse altitude. Si vous vous êtes déjà rendu à Saas-Fee ou à Zermatt, vous avez sûrement pu voir que les glaciers diminuent chaque fois qu’on y retourne, et les bons skieurs sont d’accord pour dire que rien ne vaut la vraie neige comparée à celle créée par des canons.

Je m’adresse donc aux passionnés de ski: protégez l’environnement pour pouvoir un jour apprendre à skier à vos enfants, filleules, neveux ou qui vous voulez! Protégez-le pour pouvoir continuer à regarder les courses de ski.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • A propos des primes et des revenus

    L’initiative, à nouveau populiste, des tribuns PS veut lier les primes d’assurance-maladie au salaire. D’abord et surtout, les primes ne sont pas des impôts,...
  • La Suisse peut faire mieux

    Universitaire handicapé des deux bras, camarade de classe du regretté vice-chancelier de la Confédération, feu André Simonazzi décédé tragiquement le 10 mai,...
  • Santé: on nous mène en bateau

    Lorsque l’on écoute les beaux discours lissés de Mme Elisabeth Baume-Schneider, conseillère fédérale, à propos de l’initiative pour le plafonnement des primes...
  • Le oui s’impose!

    Depuis l’introduction de l’assurance-maladie obligatoire, les primes n’ont fait qu’augmenter. Les montants à payer par les familles, les personnes âgées et de...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11