La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Des décors faits de lumière

Regard dans les ateliers de construction, où Le Chat botté est aux prises avec des défis techniques

Le technicien Marc Boyer, à gauche, et le constructeur de décors Raymond Sautaux déplacent le trône du roi. Sa structure est faite de barres d’acier en U, comme le reste du décor. © Charly Rappo
Le technicien Marc Boyer, à gauche, et le constructeur de décors Raymond Sautaux déplacent le trône du roi. Sa structure est faite de barres d’acier en U, comme le reste du décor. © Charly Rappo

Elisabeth Haas

Publié le 24.03.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Pendant une année, La Liberté suit la création d’une nouvelle œuvre, Le Chat botté, par l’Opéra des champs. Septième épisode.

C’est à la Salle CO2, en Gruyère, que sera tout bientôt créé en public Le Chat botté. Le nouveau spectacle de L’Opéra des champs rencontrera le public les 7 et 8 mai prochains. En attendant, c’est dans la Broye, à Estavayer-le-Lac, que Raymond Sautaux termine la construction des décors. Les mains pleines de suie et le visage de ramoneur, l’électricien de formation soude des barres d’acier noir, réfléchit aux défis posés par les plans et par le metteur en scène.

Il fait beau dans le jardin de la maison familiale, que Raymond Sautaux partage avec sa sœur, l’accordéoniste Christel Sautaux. Le temps est idéal pour assemb

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00