La Liberté

«On se perd dans les vagues»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Patrick Gyger ne compte plus le nombre de tests PCR qu’il a dû réaliser depuis janvier pour voir sa famille, encore à Nantes.
Patrick Gyger ne compte plus le nombre de tests PCR qu’il a dû réaliser depuis janvier pour voir sa famille, encore à Nantes.
Partager cet article sur:
31.07.2021

Directeur général de Plateforme 10, Patrick Gyger a pris ses fonctions à la tête d’un pôle muséal neutralisé par la pandémie

Photos Alain Wicht Texte Aurélie Lebreau

Après le déluge (4/7) » C’est en pleine tempête qu’ils ont pris la barre d’une embarcation. Tout l’été, La Liberté donne la parole à ces nouveaux timoniers de la culture.

Certains rêvent de passer une nuit seuls dans un musée. Patrick Gyger, lui, a pris la tête d’un pôle muséal, Plateforme 10 à Lausanne, clos par la pandémie pour le Musée cantonal des beaux-arts (MCBA), et en cours d’édification pour les musées de l’Elysée et de design et d’arts appliqués contemporains (Mudac). De la vie au silence, la limite est parfois ténue. Mais pas de quoi décourager la tête de proue de ce nouveau quartier culturel en devenir, qui voit dans le ralentissement forcé que nous subissons l’occasion de poser des questions essentielles et surtout de trouver les justes rép

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00