La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Peut-on feindre la précarité?

Emmanuel Carrère adapte une enquête journalistique sur les femmes de ménage

Marianne (Juliette Binoche, à dr.) se fait passer pour une femme de ménage afin d’écrire un livre sur ces travailleurs que l’on ne voit pas. © Frenetic Films
Marianne (Juliette Binoche, à dr.) se fait passer pour une femme de ménage afin d’écrire un livre sur ces travailleurs que l’on ne voit pas. © Frenetic Films

Olivier Wyser

Publié le 11.01.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Ouistreham » Tout est parti d’une enquête réalisée par Florence Aubenas, journaliste au Monde, qui publie en 2010 Le Quai de Ouistreham. Dans ce livre devenu un best-seller, l’auteure entre dans la peau d’une travailleuse précaire, une femme de ménage employée par des entreprises de la région de Caen. Un récit autobiographique, couronné de nombreux prix littéraires, relatant une immersion de six mois dans le quotidien des petites mains qui travaillent longtemps et durement pour un salaire dérisoire. L’affaire aurait dû en rester là, puisque Florence Aubenas avait jusqu’ici toujours refusé de céder les droits de son ouvrage en vue d’une adaptation cinématographique.

C’était sans compter sur la ténacité de Juliette Binoche. La comédienne a su convaincre l’écrivaine de l’in

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00