La Liberté

Zurich introduit l'horaire continu généralisé dans les écoles

A partir de la prochaine année scolaire, la pause de midi sera plus courte dans les écoles de la ville de Zurich. Les établissements prendront en charge les élèves pour le repas de midi et, sur demande, en fin d'après-midi, (photo symbolique). © KEYSTONE/GAETAN BALLY
A partir de la prochaine année scolaire, la pause de midi sera plus courte dans les écoles de la ville de Zurich. Les établissements prendront en charge les élèves pour le repas de midi et, sur demande, en fin d'après-midi, (photo symbolique). © KEYSTONE/GAETAN BALLY


Publié le 25.09.2022
Partager cet article sur:


La ville de Zurich introduit l'horaire continu généralisé à l'école obligatoire. Il s'agit d'une première suisse à une telle échelle. Les citoyens ont approuvé dimanche un texte en ce sens.

Tous les élèves de l'école obligatoire verront leurs horaires condensés à partir de la prochaine année scolaire à Zurich. Ils seront pris en charge à la mi-journée durant une heure et demie et pourront manger un repas équilibré sur place avant de reprendre les cours. Une offre de prise en charge est aussi prévue en fin d'après-midi. Les votants en ont plébiscité le principe à 80,80%.

Jusqu'à présent, cette offre était une réalité dans 30 écoles de la ville, dans le cadre d'un projet-pilote. Les autres établissements vont désormais suivre progressivement à partir de la prochaine année scolaire et d'ici à 2030.

Deux options étaient proposées aux citoyens de la ville. La municipalité leur soumettait une variante prévoyant un coût de 9 francs pour les parents par enfant et par jour de prise en charge. Le parlement de la ville lui a préféré une facture de 6 francs. Les votants ont préféré cette seconde variante à 60,47% dans la question subsidiaire. Le taux de participation a atteint 47,58%.

Pas de revenu inconditionnel à l'essai

En revanche, les citoyens de la ville ont rejeté à 53,88% une initiative exigeant le lancement d'un projet-pilote de revenu minimum inconditionnel. Le texte prévoyait que 500 habitants de Zurich puissent y participer. L'exécutif de la ville était opposé au texte, mais la gauche majoritaire l'a soutenu.

En 2018, la commune de Rheinau (ZH) avait lancé l'idée d'un projet-pilote de ce genre. Il avait finalement échoué par manque de financement. En 2016, le peuple suisse a rejeté une initiative exigeant l'introduction d'un revenu de base inconditionnel.

Initiative victorieuse mais guère applicable

Par contre, les votants de la ville de Zurich ont adopté dimanche de justesse, à 50,26%, une initiative de la gauche alternative exigeant le rachat d'une parcelle appartenant aux CFF dans le 5e arrondissement pour y construire des logements à loyers modérés.

La mise en oeuvre du texte est toutefois quasi impossible, les CFF ayant jusque-là toujours souligné qu'ils n'entendaient pas vendre ce terrain. Pour les partisans de l'initiative, cette courte victoire pourrait donc ne rester que purement symbolique.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11