La Liberté

Vaccination obligatoire pour les enseignants: non dit leur syndicat

Le test contre le coronavirus s'effectue rapidement et ralentit peu l'enseignement, estime le président du Syndicat des enseignants romands Samuel Rohrbach (archives). © KEYSTONE/DPA/MATTHIAS BALK
Le test contre le coronavirus s'effectue rapidement et ralentit peu l'enseignement, estime le président du Syndicat des enseignants romands Samuel Rohrbach (archives). © KEYSTONE/DPA/MATTHIAS BALK


Publié le 10.08.2021
Partager cet article sur:


Le Syndicat des enseignants romands (SER) préconise "clairement les tests salivaires systématiques" dans les écoles pour lutter contre la propagation du coronavirus. Il s'oppose en revanche à la vaccination obligatoire pour les enseignants.

"Aucun corps de métier n'est soumis à cette obligation et il n'y a aucune raison que le corps enseignant fasse exception", explique le président du syndicat Samuel Rohrbach dans un entretien diffusé mardi par La Liberté et ses journaux partenaires. "Le personnel scolaire doit être invité à se faire vacciner, pas davantage".

M. Rohrbach approuve en revanche les tests anti-Covid-19 de masse. "Cette stratégie permet de détecter rapidement les contaminations et d'éviter de placer toute la classe en quarantaine", note-t-il.

Le masque, une "mesure indiquée"

Il rejette les critiques invoquant la lourdeur et le coût de cette pratique par rapport au nombre de cas positifs repérés. "Je l'ai vu dans mes classes: le test en lui-même s'effectue rapidement et ralentit peu l'enseignement". Il reconnaît toutefois que la partie administrative "prend un peu de temps", mais "c'est pour le bien de tous".

Quant au port du masque sanitaire, M. Rohrbach estime la "mesure indiquée" au regard de la situation épidémiologique actuelle. "Le virus circule beaucoup chez les adolescents", constate-t-il. Il note cependant que le masque est un obstacle à la communication chez les élèves les plus jeunes. "A cet âge, les mimiques du visage comportent une grande importance".

Le responsable appelle également à l'installation d'appareils de mesure de CO2 dans les classes. "Ces dispositifs permettraient de savoir quand il faut ouvrir la fenêtre pour renouveler l'air", explique-t-il.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11