La Liberté

Pereira fait sensation, Woods abandonne

Guillermo Pereira est en tête du Championnat PGA avant le dernier tour © KEYSTONE/AP/Sue Ogrocki
Guillermo Pereira est en tête du Championnat PGA avant le dernier tour © KEYSTONE/AP/Sue Ogrocki


Publié le 22.05.2022
Partager cet article sur:


Guillermo "Mito" Pereira, 100e mondial, est sur le point de se faire un nom.

Le Chilien comptait trois coups d'avance en tête du Championnat PGA avant le dernier tour, que ne disputera pas Tiger Woods contraint à l'abandon.

Enorme sensation sur le parcours de Southern Hills en Oklahoma. C'est un quasi inconnu qui menait la danse samedi soir. Pour sa deuxième participation à un Majeur, le joueur de 27 ans, 2e la veille, a été le plus solide du plateau, et se trouvait aux portes d'un rare exploit.

Le dernier joueur à avoir fait d'une épreuve du Grand Chelem son tout premier titre fut Danny Willett au Masters d'Augusta, en 2016. Ils ne sont que six dans l'histoire à avoir réalisé cette singulière performance.

"Rester simple"

Pereira avait fait une brève incursion à l'US Open en 2019, sans franchir le cut. Cette fois, au troisième jour, il trônait en tête de ce Championnat PGA avec un total de -9. Il comptait trois coups de mieux que l'Américain Will Zalatoris, leader la veille, et que l'Anglais Matt Fitzpatrick, auteur d'un bond de six places.

"Je vais essayer de rester simple, faire les mêmes choses que j'ai faites, essayer de ne même pas regarder les gens autour de moi", a expliqué le 4e des JO de Tokyo, évidemment conscient de l'énorme pression qui va peser sur ses épaules.

A ses trousses, outre Zalatoris et Fitzpatrick, se trouvaient l'Américain Cameron Young, à quatre coups, le Mexicain Abraham Ancer à cinq et l'Irlandais Seamus Power à six. Autant d'outsiders en quête d'un premier sacre majeur, que peu attendaient en si bonne posture.

Woods "endolori"

Tiger Woods a quant lui vécu une journée cauchemardesque, au point d'annoncer son abandon en soirée. Traînant péniblement sa jambe endolorie, il a dévissé à la dernière place, après avoir rendu une carte de 79 soit neuf coups au-dessus du par. Il a ainsi tutoyé son pire score en Grand Chelem établi en 2002 au 3e tour du British Open et réitéré au premier tour de l'US Open 2015.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00