La Liberté

03.03.2021

Pas de flambée au collège Numa-Droz de La Chaux-de-Fonds

Les tests salivaires PCR, gratuits, ont été effectués par des infirmières scolaires et des étudiants de la Haute Ecole Arc Santé (archives). © KEYSTONE/ALEXANDRA WEY
Les tests salivaires PCR, gratuits, ont été effectués par des infirmières scolaires et des étudiants de la Haute Ecole Arc Santé (archives). © KEYSTONE/ALEXANDRA WEY
Partager cet article sur:
03.03.2021

Le dépistage réalisé la semaine dernière au collège Numa-Droz de La Chaux-de-Fonds (NE) a permis d’écarter la crainte d’un début de flambée de Covid-19. Quelque 550 élèves et enseignants, soit 95% de l'effectif potentiel, y ont subi un test salivaire PCR.

Seuls deux élèves asymptomatiques ont été détectés positifs au Covid-19, en plus des sept autres cas déjà connus, ont indiqué mercredi les autorités sanitaires neuchâteloises. Avec leur démarche, celles-ci tenaient à éviter tout risque de transmission du virus à l’intérieur et à l’extérieur du canton lors des vacances scolaires de cette semaine.

Le dépistage, ciblé et élargi, a concerné tous les élèves et enseignants ainsi que le personnel administratif et technique du collège. Plusieurs élèves de huit groupes et classes du cycle 3 y avaient été testés positifs les jours précédents (1er cercle), dont certains au variant britannique, qui se transmet plus facilement.

Une première

En collaboration avec les autorités scolaires et la Protection civile, 443 élèves et 109 adultes ont été testés entre mercredi et vendredi la semaine passée. Parmi les élèves, près d’un quart (103), considérés comme contacts étroits (2e cercle) avec les cas positifs, ont été placés en quarantaine.

Le dépistage a permis de détecter la présence du coronavirus chez l’un d’entre eux, alors qu’il ne présentait pas de symptômes. Le cas a entraîné une mesure d’isolement et de quarantaine des contacts proches. Pour les autres jeunes ainsi que les enseignants et les collaborateurs (3e cercle), un élève a été identifié positif.

Une mesure d’isolement et de quarantaine des contacts proches a également été signifiée par les services du médecin cantonal Claude-François Robert, précise le communiqué. L’origine de la contamination ne semble pas provenir du cadre scolaire mais familial.

Le dispositif cantonal de tests ciblés était déployé à La Chaux-de-Fonds pour la première fois dans le canton. Il pourra être réactivé rapidement pour des collèges, classes ou regroupements de classes, si la situation sanitaire l’exige.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00