La Liberté

06.12.2021

Les Etats-Unis annoncent un boycott diplomatique des JO d'hiver

Les Etats-Unis ont décidé de boycotter les JO de Pékin sur le plan diplomatique. © KEYSTONE/EPA/ROMAN PILIPEY
Les Etats-Unis ont décidé de boycotter les JO de Pékin sur le plan diplomatique. © KEYSTONE/EPA/ROMAN PILIPEY
Les Etats-Unis ont décidé de boycotter les JO de Pékin sur le plan diplomatique. © KEYSTONE/EPA/ROMAN PILIPEY
Les Etats-Unis ont décidé de boycotter les JO de Pékin sur le plan diplomatique. © KEYSTONE/EPA/ROMAN PILIPEY
Partager cet article sur:
06.12.2021

Les Etats-Unis n'enverront aucun représentant diplomatique aux Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de Pékin de 2022, en raison du "génocide et des crimes contre l'humanité en cours au Xinjiang".

L'annonce a été faite par la Maison Blanche lundi en dépit des mises en garde chinoises.

En étant présente, "la représentation diplomatique américaine traiterait ces Jeux comme si de rien n'était, malgré les violations flagrantes des droits humains et les atrocités de la Chine au Xinjiang. Et nous ne pouvons tout simplement pas faire cela", a justifié la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki.

La Chine avait prévenu plus tôt lundi qu'elle prendrait des "contre-mesures" si les Etats-Unis appelaient à un tel boycott, le qualifiant de "fanfaronnade". Le Comité international olympique a de son côté déclarer "respecter" la décision américaine.

"Si les Etats-Unis veulent à tout prix faire les choses à leur manière, la Chine prendra des contre-mesures fermes", avait affirmé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian.

"J'insiste sur le fait que les Jeux olympiques d'hiver ne sont pas une scène pour prendre des postures politiques et faire de la manipulation", a-t-il encore ajouté.

Avec ce boycott, aucun représentant du gouvernement des Etats-Unis n'assistera aux Jeux olympiques ou paralympiques, mais les athlètes américains, eux, participeront bien aux compétitions.

"Les athlètes de la Team USA ont notre soutien total. Nous serons derrière eux à 100% pendant que nous les encouragerons d'ici", a d'ailleurs affirmé Jen Psaki.

Le Comité international olympique (CIO) s'est réjoui que la décision "politique" de Washington ne remette pas en cause la participation des sportifs américains.

"La présence de responsables gouvernementaux et de diplomates est une décision purement politique pour chaque gouvernement, que le CIO, dans sa neutralité politique, respecte pleinement", a indiqué un porte-parole de l'instance olympique à l'AFP.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00