La Liberté

Les Cubains votent sur le mariage pour les homosexuels

8,4 millions de Cubains étaient appelés à répondre par oui ou par non au nouveau code des familles. © KEYSTONE/EPA/Yander Zamora
8,4 millions de Cubains étaient appelés à répondre par oui ou par non au nouveau code des familles. © KEYSTONE/EPA/Yander Zamora


Publié le 26.09.2022
Partager cet article sur:


Les Cubains ont voté dimanche par référendum sur un nouveau code de la famille, qui inclut notamment le mariage pour les homosexuels et la gestation pour autrui. Le texte est largement soutenu par le gouvernement.

La plupart des bureaux de vote du pays ont fermé à 18h00 locales (minuit en Suisse). Certains ont fermé une heure plus tard, à La Havane et dans certaines provinces, en raison d'intempéries.

Selon le conseil électoral national (CEN), la participation à 16h00 était de 54,82%. Les résultats devraient être annoncés lundi. Le texte entrera en vigueur immédiatement s'il obtient plus de 50% des voix.

Quelque 8,4 millions de Cubains étaient appelés à répondre par oui ou par non à la question: "Êtes-vous d'accord avec le code des familles?". "C'est un dimanche plutôt tranquille. Si on le compare à d'autres scrutins, c'est différent. On ne voit pas d'enthousiasme", constatait dans l'après-midi Eduardo, un électeur de 57 ans qui n'a pas souhaité donner son nom.

Plusieurs pères et mères

Le nouveau code de la famille définit le mariage comme l'union de "deux personnes", légalisant le mariage homosexuel, et autorise l'adoption homoparentale.

Il renforce les droits des enfants, des personnes âgées et des handicapés et introduit la possibilité de reconnaître légalement plusieurs pères et mères, outre les parents biologiques, ainsi que la gestation pour autrui sans fin lucrative.

Plusieurs de ces sujets restent sensibles à Cuba, dans une société encore empreinte de machisme. Le gouvernement communiste a par ailleurs ostracisé les homosexuels dans les années 1960-1970.

Néanmoins, ces vingt dernières années, l'attitude des autorités envers les homosexuels a nettement évolué. Le "oui" a fait l'objet d'une intense campagne gouvernementale, à la télévision et sur les réseaux sociaux.

Le code de la famille "est une loi juste, nécessaire, actualisée et moderne qui donne des droits et des garanties à tous", a insisté le président Miguel Diaz-Canel après avoir voté dans un quartier de l'ouest de La Havane.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11