La Liberté

L'ONU n'a pas de contacts avec les putschistes

Des soldats ont pris le pouvoir et ont arrêté le président au Burkina Faso. © KEYSTONE/EPA/STR
Des soldats ont pris le pouvoir et ont arrêté le président au Burkina Faso. © KEYSTONE/EPA/STR


Publié le 25.01.2022
Partager cet article sur:


Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme a affirmé à Genève qu'aucun contact n'a été établi avec les putschistes du Burkina. Son personnel est en sécurité et travaille depuis chez lui, a-t-il dit mardi à la presse.

Dès lundi, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres avait "condamné fermement" le coup d'Etat. Il avait appelé les responsables "à déposer les armes" et à protéger "l'intégrité physique" du président Roch Marc Kaboré.

De son côté, le Haut-Commissariat a demandé mardi la "libération immédiate" du chef de l'Etat déposé et des hauts responsables qui ont été arrêtés, a précisé une porte-parole.

Plusieurs militaires en uniforme avaient annoncé lundi à la télévision nationale avoir pris le pouvoir au Burkina Faso. Ils se sont engagés au "retour à un ordre constitutionnel" dans "un délai raisonnable" dans le pays.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00