La Liberté

01.11.2020

Élection régionale: victoire de la ligne dure anti-coronavirus

Les habitants de l'Etat australien du Queensland ont reconduit leur Première ministre Annastacia Palaszczuk, qui avait défendu une ligne dure dans la lutte contre le coronavirus. © KEYSTONE/AP/Dan Peled, Newswire
Les habitants de l'Etat australien du Queensland ont reconduit leur Première ministre Annastacia Palaszczuk, qui avait défendu une ligne dure dans la lutte contre le coronavirus. © KEYSTONE/AP/Dan Peled, Newswire
Partager cet article sur:
01.11.2020

Les électeurs australiens de l'Etat très touristique du Queensland ont reconduit dimanche leur gouvernement local de gauche. Il avait défendu, contre l'avis des autorités fédérales, une ligne dure dans la lutte contre le coronavirus.

Le Queensland, qui abrite la Grande barrière de corail et dont la douceur lui a valu le surnom de "Sunshine State" (l'Etat du soleil), avait décidé de fermer ses frontières aux autres Etats australiens, au grand dam du gouvernement de Canberra, pour empêcher la circulation du virus.

La Première ministre du Queensland, Annastacia Palaszczuk, avait été durement critiquée par son homologue fédéral, Scott Morrison, et son gouvernement conservateur, ces derniers jugeant cette fermeture lourde de conséquences pour l'économie touristique de cet Etat. Mme Palaszczuk a pourtant été reconduite à la tête du Queensland, pour la troisième fois, un record dans l'histoire politique australienne.

M. Morrison, fort du soutien reçu au Queensland avant les élections nationales qu'il avait remportées l'an dernier, avait fait campagne pendant une semaine pour tenter de convaincre les électeurs du Queensland de voter contre l'actuelle Première ministre, pour permettre une réouverture des frontières afin de favoriser la reprise de l'économie.

L'Australie a été relativement épargnée par le coronavirus avec officiellement un peu plus de 27'500 cas et 907 morts depuis le début de l'épidémie, mais n'a pas évité la récession, la première en 30 ans, après un confinement national décidé en mars.

La seconde vague de Covid-19 a renvoyé les cinq millions de résidents de Melbourne en confinement en juillet, mais la ville a depuis levé ces restrictions après un reflux du virus. Les frontières internationales du pays restent toutefois fermées et ne rouvriront qu'après la découverte d'un vaccin, avait indiqué le gouvernement australien.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00