La Liberté

Bill Cosby une nouvelle fois jugé pour agression sexuelle

Bill Cosby, absent à son procès, a effectué une déposition via un enregistrement vidéo (archives). © KEYSTONE/EPA/BASTIAAN SLABBERS
Bill Cosby, absent à son procès, a effectué une déposition via un enregistrement vidéo (archives). © KEYSTONE/EPA/BASTIAAN SLABBERS


Publié le 02.06.2022
Partager cet article sur:


Le comédien déchu Bill Cosby a une nouvelle fois été confronté mercredi à des accusations d'agression sexuelle, cette fois devant un tribunal californien. Une femme a raconté, comment, alors qu'elle était adolescente, elle avait été abusée à Los Angeles il y a 50 ans.

Cette plainte au civil est l'une des dernières procédures en justice encore actives contre l'acteur, âgé aujourd'hui de 84 ans. L'homme, qui a incarné pendant des années le père idéal dans la série télévisée "Cosby Show", a été accusé de diverses agressions sexuelles par des dizaines de femmes.

Condamné à une peine de prison en 2018 sur la côte est pour l'une de ces plaintes, Bill Cosby a été libéré l'an dernier après l'annulation du jugement par la cour suprême de Pennsylvanie pour un vice de procédure.

La plaignante dans ce procès, ouvert la semaine dernière à Santa Monica, affirme que le comédien avait abusé d'elle en 1975, alors qu'elle n'avait que 16 ans. Selon ses dires, Bill Cosby l'a fait boire une grande quantité d'alcool avant de l'emmener dans la Playboy Mansion de son ami Hugh Hefner et de l'agresser sexuellement dans une chambre de la demeure.

Cosby absent

"Immédiatement après qu'elle se fut assise, il a bondi... Il a essayé de glisser ses mains dans sa culotte", a dit au jury l'avocat de la plaignante. Lorsque la jeune fille lui a dit qu'elle avait ses règles, Bill Cosby a libéré son pénis et l'a forcée à le masturber, a ajouté le défenseur.

Les avocats de Bill Cosby ont démenti une quelconque agression de la part de leur client. Le juge n'ayant pas ordonné à l'acteur d'être présent au procès, ce dernier, qui réside habituellement à New York, ne devrait pas faire le déplacement en Californie. Il a effectué une déposition via un enregistrement vidéo.

Au total, une soixantaine de femmes ont publiquement accusé Bill Cosby d'être un prédateur sexuel calculateur, qui a usé d'alcool et de somnifères pour abuser de ses victimes durant des décennies. Ce dernier a toujours nié, assurant que les relations sexuelles étaient consenties.

Le procès en cours à Santa Monica doit durer plusieurs semaines.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11