La Liberté

Le Gouvernement fribourgeois défend l'expérimentation animale

Selon le Conseil d'Etat, l'initiative populaire demandant l'interdiction des expériences menées sur les animaux remettrait en cause tout un pan de la recherche médicale et des sciences de la vie menée en Suisse et à Fribourg en particulier.

Selon le Conseil d'Etat fribourgeois, l'interdiction de l'expérimentation animale remettrait en cause tout un pan de la recherche scientifique menée en Suisse et dans le canton. © Keystone
Selon le Conseil d'Etat fribourgeois, l'interdiction de l'expérimentation animale remettrait en cause tout un pan de la recherche scientifique menée en Suisse et dans le canton. © Keystone

MRZ

Publié le 19.01.2022
Partager cet article sur:

En interdisant toute expérimentation animale et humaine, ainsi que l’importation de tous les produits testés sur l’être humain ou l’animal, l’initiative sur laquelle le peuple se prononcera le 13 février «priverait la Suisse de tous les progrès médicaux et des sciences de la vie», écrit le Conseil d’Etat dans un communiqué. Et de citer l’exemple des vaccins contre le Covid-19. «Or, ni les maladies, ni le développement de nouveaux traitements ou vaccins ne sauraient s’arrêter aux frontières de la Suisse.»

Le Gouvernement cantonal ajoute que l’Université de Fribourg et l’Hôpital fribourgeois seraient touchés par les conséquences d’une acceptation de l’initiative. Les expérimentations menées à Fribourg sur les primates non-humains, dont le but est notamment de développer des thérapies visant à mieux récupérer de lésions cérébrales comme les AVC, deviendraient ainsi impossibles. Et certaines disciplines en seraient entravées, comme la pédagogie et la psychologie (par exemple les études sur le sommeil), voire l’économie comportementale, les sciences du sport et la sociologie.

Le Conseil d’Etat soutient aussi que le cadre légal suisse pour l’expérimentation animale est parmi les plus stricts au monde. A Fribourg, toute expérimentation animale doit ainsi faire l'objet d'une demande auprès du service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires, qui donne (ou non) l'autorisation sur préavis de la commission cantonale d'expérimentation animale.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Succès pour les bolides à combustible

    La première course de modèles réduits à hydrogène à l'échelle un dixième a attiré plus de 700 personnes à Romont samedi. Une manière ludique de mettre en avant...
  • Elfic gagne l'acte III de la finale

    Elfic Fribourg n'est plus qu'à une victoire du titre de SB League féminine (2-1 dans la série). Les Fribourgeoises ont peut-être fait le plus dur en s'imposant...
  • On a dansé sur la cathédrale

    Une trentaine de personnes ont pu danser des slows sur le clocher de Saint-Nicolas, samedi après-midi, à l'occasion de la Fête de la danse qui s'achève ce...
  • Sâles dit non aux éoliennes

    Les citoyens de la commune gruérienne ont dû se prononcer ce week-end sur deux objets liés à l'installation d'éoliennes sur leur territoire.
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00