La Liberté

30.10.2020

Fribourg revient à la «situation extraordinaire»

Christophe Bifrare, au centre, reprend la tête de l’Organe cantonal de conduite. © Charly Rappo
Christophe Bifrare, au centre, reprend la tête de l’Organe cantonal de conduite. © Charly Rappo

LIB

Partager cet article sur:

Le Conseil d'Etat a déclaré ce matin «l'état de situation extraordinaire» et remet en place son Organe cantonal de conduite pour faire face à l'augmentation importante du nombre de cas de Covid-19 au sein de la population fribourgeoise.

Le canton de Fribourg revient à «l’état de situation extraordinaire» pour faire face au Covid-19. Déjà déclaré lors de la première vague, le 13 mars exactement, l’état de situation extraordinaire a été réinstauré ce matin par le Conseil d’Etat in corpore. Il durera jusqu’au 30 novembre au moins. Les autorités cantonales remettent également en place l’Organe cantonal de conduite (OCC), dissout à la mi-juin. L’OCC sera à nouveau dirigé par Christophe Bifrare, chef du Service de la protection de la population et des affaires militaires. Son mission reste la même qu’au printemps: «proposer au Conseil d’Etat toutes les mesures nécessaires à une prise en charge sanitaire pérenne de toutes les personnes touchées, ainsi qu’à la continuité des mesures et organisations de prise en charge sanitaire et sécuritaire», écrivent les autorités. 

Malgré l’instauration de l’état de situation extraordinaire, qui donne au Conseil d’Etat la compétence de prendre toutes les mesures nécessaires «pour parer aux dangers sérieux, directs et imminents», les autorités cantonales précisent qu’elles ne souhaitent pas se substituer aux prérogatives du pouvoir législatif tant que ce dernier pourra siéger.

L’armée et la protection civile vaudoise

Outre cette annonce, le Conseil d’Etat a sollicité l’aide subsidiaire de l’armée afin de soutenir l’HFR face à la deuxième vague. «Aux côtés des militaires, la protection civile fribourgeoise renforcée d’un détachement de la protection civile vaudoise et de civilistes sera également à l‘œuvre dans le canton de Fribourg», précise l’Exécutif dans un communiqué. Le document annonce encore que le gouvernement a délégué à la Direction de la santé et des affaires sociales et à la Direction de la sécurité et de la justice la compétence de préparer les mesures urgentes utiles.

Port du masque au Cycle d’orientation

Le Conseil d’Etat a déjà mandaté l’OCC afin d’analyser des éventuelles divergences entre les mesures de lutte contre le Covid-19 décidées par le canton et celles édictées mercredi par la Confédération. Dans le domaine scolaire, il a d’ores et déjà été décidé que le port du masque serait obligatoire pour les élèves du Cycle d’orientation ainsi que pour l’ensemble du personnel enseignant, administratif et technique qui œuvre dans les écoles obligatoires. Le Conseil d’Etat rappelle que le masque est considéré comme un effet personnel de l’élève et que son achat est donc à la charge des parents.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00