La Liberté

Les masques dévoilent leur histoire

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les masques jetables en papier, puis en fibres synthétiques, sont apparus dans les années 1960, remplaçant les anciens modèles lavables et stérilisables en coton. © Alain Wicht
Les masques jetables en papier, puis en fibres synthétiques, sont apparus dans les années 1960, remplaçant les anciens modèles lavables et stérilisables en coton. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
30.07.2020

De la lutte contre les miasmes à la protection antivirale, les masques ont mis des siècles à s’imposer

Pascal Fleury

Covid, plus un geste ! (4/5) » La bise, la poignée de main: des gestes que le coronavirus a chassés de nos vies, nous imposant au contraire la quarantaine ou le port du masque. Une série d’été historique pour donner du sens à nos nouvelles pratiques.

Le costume protecteur d'un médecin pendant une épidémie de peste à Rome au XVIIe siècle. Ce masque à bec rempli de parfums a été inventé en 1619 par Charles de Lorme, médecin du roi Louis XIII. ©Gravure de Paul Fürst, 1656, Wikimedia Commons

Au commencement étaient les miasmes! Au Ve siècle avant J.-C., le médecin grec Hippocrate, père de la médecine, attribuait les fièvres aux émanations fétides, odeurs putrides et autres vapeurs nauséabondes. Pour lutter contre l’air vicié, il préconisait l’us

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00