La Liberté

06.08.2020

L'agresseur de l'Intercity n'avait jamais vu ses victimes

La double agression a provoqué l'arrêt de l'Intercity tout près de la gare de Chénens. © Wikimedia Commons
La double agression a provoqué l'arrêt de l'Intercity tout près de la gare de Chénens. © Wikimedia Commons

MRZ

Partager cet article sur:

Le requérant d'asile débouté ayant blessé à coups de tesson de bouteille deux passagers d'un train arrivant en gare de Chénens a été auditionné par le Ministère public. Ses victimes, sérieusement touchées, ne sont pas en danger de mort.

Les faits, d’une grande violence, se sont produits mardi vers 10h25 à bord d’un convoi CFF reliant Genève à Fribourg. L’agresseur d’origine africaine, âgé de 26 ans, s’en est d’abord pris à une totale inconnue, blessant grièvement cette femme de 27 ans à l’aide d’un tesson de bouteille.

L’individu s’est ensuite retourné contre un passager de 20 ans s’étant courageusement interposé, le touchant lui aussi sérieusement, notamment au visage. Le jeune homme est parvenu à avertir la police, qui a immédiatement dépêché plusieurs patrouilles ainsi que deux ambulances à Chénens. Les agents ont maîtrisé le requérant d’asile alors qu’il tenait encore son arme à la main et les ambulanciers ont pris en charge les blessés.

Expertise psychiatrique 

Porte-parole du Ministère public, Murielle Decurtins explique que l’agresseur a pu être auditionné par la procureure Catherine Christinaz, mais que celle-ci ne commentera pas ses déclarations à ce stade de l’enquête. Elle précise toutefois que l’homme a déclaré ne pas connaître ses deux victimes.

D’après Elias Moussa, avocat commis d’office de l’agresseur, son client a admis les faits. Il a fourni des explications ayant amené la direction de l'enquête à ordonner une expertise psychiatrique qui sera conduite dans les plus brefs délais.

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00